LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 2 MAI 1998

 

Le bonheur bandé

 

J'amorcerai cette chronique scientifique par une parenthèse. Je vous connais, si je vous annonce triomphalement qu'on vient d'inventer une pilule pour bander et que c'est la découverte du siècle, vous allez dire ça dépend pour qui. Vous allez dire, c'est la découverte du siècle pour toi, Foglia, parce que tu ne bandais plus. Réglons cela : je prouverai le contraire à quiconque m'en fera la demande, femme, homme, ou chèvre, sauf Réjean Tremblay. Fermons la parenthèse. Et revenons à la science.

 

Donc le Viagra est une pilule pour bander sous prescription. La toute première pilule pour bander de l'histoire de l'humanité. Mise au point par les laboratoires Pfizer, elle est en vente depuis la mi-avril aux États-Unis ou souffle, depuis, un vent de folie. En principe médicament contre l'impuissance, le Viagra est devenu, en deux semaines, la pilule du bonheur bandé...

La revue Time, qui en a fait sa " cover story " de la semaine dernière, raconte que le Viagra a été découvert par hasard. On travaillait sur un truc pour soigner l'angine de poitrine en augmentant l'afflux du sang au coeur. On s'est aperçu que le truc en question augmentait plutôt l'afflux du sang dans le pénis, les cobayes mouraient bandés comme des chevreuils, savez comme dans la chanson, Cadet Roussel dans son cercueil, Cadet Roussel... anyway.

On a découvert le Viagra.

Tom Cannata, un comptable de 43 ans cité par le Time, raconte qu'il n'était pas vraiment impuissant, juste un peu ralenti. Le Viagra lui a redonné une incroyable vigueur, " des érections de plus d'une heure et des éjaculations explosives ". La revue cite aussi des pépés de 70 ans qui organisent des Viagra partys pour occuper leurs après-midi de vieux faunes atteints de priapisme. " C'est de la dynamite ", ajoute un retraité de 55 ans qui n'avait pas baisé depuis un siècle pour cause de diabète.

Un peu partout aux Etats-Unis, les cliniques sont envahies de faux malades, " je tousse docteur, me semble qu'un peu de Viagra me ferait le plus grand bien "... Jamais médicament, même le Prozac, même le Redux pour les obèses, même le Propecia pour les chauves, n'avait connu un aussi fulgurant départ. Les actions de Pfizer cotées à 45 $ l'an dernier valaient hier 112,69 $ à la Bourse de New York.

La pilule de 50 ou 100 mg doit se prendre une heure avant la relation espérée. Elle agit sur l'enzyme qui contrôle la réfraction du pénis. Son taux d'efficacité serait entre 60 et 80 %, autrement dit ça fonctionne deux fois sur trois, ce qui, nonobstant ce que je vous disais au début de cette chronique, est une meilleure moyenne que la mienne.

Pour l'instant, le Viagra n'est pas en vente au Canada. Santé Canada, une fois de plus en retard d'un orgasme, refuse de se prononcer sur le temps qu'il lui faudra pour terminer son évaluation. Un mois ? Un an ? Mystère. " Si l'on se base sur les délais habituels, nous a-t-on dit à l'Ordre des pharmaciens, le Viagra ne sera pas vendu dans nos pharmacies avant l'automne. "

***

On dit bien des folies, n'empêche qu'un homme sur 20 est impuissant et pour ceux-là, le Viagra est une promesse d'un peu de bonheur. Comme le Prozac pour les dépressifs. Et bien sûr, quand on parle de bonheur, tout le monde en veut, malade ou pas. Moi docteur ! C'est ainsi que des millions de tôtons se sont précipités sur le Prozac comme si c'était de l'ecstasy, et la vie un party rave.

Il est à prévoir que les tôtons seront beaucoup plus nombreux encore à se jeter sur le Viagra. En fait, à peu près tous les hommes seront tentés de prendre du Viagra, à un moment où l'autre de leur vie. De là à dire que tous les hommes sont des tôtons, c'est là une généralisation indigne d'une chronique scientifique, je vais plutôt vous poser une question existentielle et ne répondez pas n'importe quoi s'il vous plaît :

D'après vous, que veut l'Homme dans la vie ?

S'élever, dites-vous ? Mais non, l'Homme ne veut pas s'élever. L'Homme n'est pas une foutue mouette. Dans la vie, l'Homme veut être le premier. L'Homme veut du pouvoir, de la richesse. L'Homme veut dominer. L'Homme veut gagner la coupe Stanley. L'Homme veut conduire des Ferrari et des Mercedes. L'Homme veut avoir la plus grosse maison et le plus beau parapluie. L'Homme veut être Dieu. En un mot comme en mille : l'Homme veut bander.

Bon, maintenant, que veut la Femme ? Je vais vous le dire avant que vous me sortiez une autre connerie du genre la femme veut de l'amour ou la femme veut des enfants. La femme veut juste une affaire dans la vie : la femme veut maigrir. Pourquoi pensez-vous ? Pour courir le marathon ? Allons donc. La femme veut maigrir pour faire bander l'homme.

On pensait, avec le Redux, avoir enfin trouvé la pilule qui garderait la femme maigre. Hélas. Le Redux donne aussi des boutons sur le nez, des embolies pulmonaires et des fois le cancer du foie.

D'où l'importance capitale du Viagra. La femme n'a plus besoin de maigrir puisque désormais, l'homme bandera de toute façon. Plus besoin de se maquiller, plus besoin de se mettre des dentelles, plus besoin de séduire. Une Viagra une heure avant, comme ils disent dans les Maritimes, et l'homme est bandé pour l'éternité. Bandé peu importe qui est là. Bandé même s'il y a personne. Le bonheur à portée de sa main.

On dit des folies, n'empêche c'est vrai. Grâce au Viagra, pour la première fois de l'histoire de l'humanité, le bonheur n'a plus besoin du désir pour être heureux. Pour la première fois, depuis la fameuse fois avec la pomme, le bonheur du couple serait possible sans thérapie ni porte-jarretelles, mais je vous le dis d'avance, ça ne marchera pas. La Femme va encore tout gâcher. Combien on parie qu'un soir, vous serez là, dans le lit, tout raidi de bonheur, quand elle s'effondrera en larmes et dira quelque chose comme : " Ça ne peut pas continuer comme ça, faut que je sache, c'tu moi ou le Viagra ? "

Et tout sera à recommencer.

Outre d'occasionnels maux de tête, un autre des effets secondaire Viagra est de causer un trouble de la vision qui fait voir les choses en bleu. Je vous jure que c'est vrai. Cela s'expliquerait par le fait que l'oeil contient une enzyme similaire à celui du pénis sur lequel agit le Viagra.

Drette là, je ne saurais vous dire ce qui me déconcerte le plus. Avoir les mêmes enzymes dans l'oeil que dans la queue ? Ou avoir bandé en bleu toutes ses années sans m'en être rendu compte ?